Assemblée Générale de la Fédération
Perpignan 21 au 23/06

Le Palais des Expositions de Perpignan accueillait l'Assemblée Générale de la Fédération Générale des PEP. Trois jours d'intense activité pour les représentants des associations départementales sur la thématique du projet fédéral "Agir pour une société solidaire et inclusive".

Bien entendu le site national se fera l'écho de ce moment important mais nous étions présents, ayant mandé 5 de nos administrateurs pour  représenter l'AD-PEP83.

Nous avons été accueillis par une manifestation culturelle typique de la Catalogne, le castell : elle consiste en la réalisation de pyramides humaines (hommes, femmes et enfants au sommet), le mot castell signifiant château en calalan ; la pyramide en forme de pigne (pomme de pin) peut comporter 6 à 10 niveaux ; l'exercice, ouvert à tous les sexes et âges nous le répétons, l'est également à toutes les ethnies et différences, la différence même étant une nécessité ! La devise de ces castellers est "Force, équilibre, courage et bon sens... réunissons-nous en solidarité". Comment ne pas faire le rapprochement avec nos propres valeurs ? 

 

Le castell s\'édifie...

Les travaux, riches d'échanges, ont témoigné de cette solidarité ; plutôt qu'une analyse point par point de ces discussions (qui revient à la Fédération), nous préférons retenir le ressenti de certains de nos représentants :

de retour de l'AG 2017, je voudrais m'arrêter sur ce projet fédéral que nous avons adopté. Projet enthousiamant et militant : nous travaillons maintenant pour "Agir pour une société solidaire et inclusive". Nous avons affirmé à Perpignan, notre volonté d'"éthique et bien veillance à l'égard de tous, et plus particulièrement des plus démunis". AGIR. Aussi je suis repartie "gonflée", en me reconnaissant dans ce projet collectif et citoyen pour "concourir à la transformation sociale".
Je voudrais retenir deux aspects de cette assemblée générale, le travail  et le projet : travail où  chacun  a pu s exprimer ;  projet  fédéral  2017-2022, d'hommes et de femmes  progressistes

 

Ce projet fédéral a été adopté à 95% et les modifications de statuts qui en découlent à 80% : voilà de quoi alimenter  bien des pistes dans notre travail pour l'avenir !